Le retour du rugby, le retour au rugby ?
par Damien Try

  • 17 July 2020
  • %

 
 
Déjà quatre mois que le rugby a disparu de nos contrées. Quatre mois que notre sport préféré ne rythme plus nos semaines.
Lundi : plans sur la comète après les résultats du week-end. Et qu’en dit le classement britannique ?
Mardi : déclaration sur l’arbitrage par un entraîneur battu.
Mercredi : rumeur de transfert d’un All Blacks à 6 sélections.
Jeudi : qui va faire une impasse ce week-end ?
Vendredi : quelle est la compo de demain ?
Samedi : Aurais-je assez de bières pour tenir l’après-midi ?
Dimanche : Merde y avait pas un match à midi trente ?
 
Quatre mois, comme ça ça peut paraître peu mais c’est tout de même l’espérance de vie du nouveau talent de l’équipe de France à l’ouverture, le record de fidélité de Byron Kelleher et un cycle complet de blessure de Benjamin Fall (j’assume ces blagues datées, vous comprendrez pourquoi plus loin).
Certes pendant ces quatre mois il y a eu un peu d’actualité rugby. Le seum bordelais, les baisses de salaire des joueurs, les blagues du calendrier World Rugby harmonisé et en toile de fond la campagne pour la FFR. Mais si comme tout le monde j’apprécie de voir Christophe Dominici se ridiculiser de conférence de presse en communiqué, j’ai déjà vu le même spectacle ces derniers mois avec Jean-Michel Blanquer et ça m’a suffit.
 
Alors maintenant ça repart. Les joueurs s’entraînent (avec des mesures hyper contraignantes soigneusement exhibées devant les caméras), le Canal Rugby Club a repris et il paraît qu’il y a même un calendrier qui est sorti. Bel enthousiasme alors que le fameux R est à la hausse semble-t-il. J’avoue ne pas avoir regardé. Il s’est passé trop peu de temps entre l’orgie de la Coupe du monde et la coupure du Six Nations pour que je me replonge dans le Top 14. Avec les jokers Coupe du monde ça faisait trop de nouveaux personnages j’avais l’impression d’avoir raté un épisode de la saison 1 de Game of Thrones. Là je vais me retrouver catapulté en pleine saison 8 c’est pas une bonne idée. Y a un dragon de glace et un dragon homophobe maintenant ??? Des phases finales de Coupe d’Europe en octobre, avec les nouveaux effectifs et les équipes pas encore rodées ? Ah oui bonne idée pour booster l’intérêt déjà mirobolant du public envers la Bein Cup, la compétition qui n’a d’intérêt que si le barman (tu vas tout de même pas prendre un abonnement pour ça) diffuse les commentaires de Rodolphe « PATATRA » Pires. Je ne parle même pas de la dernière journée du Six Nations qui va avoir autant de sens qu’une composition de Marc Liévremont (erf mes blagues sont de plus en plus datées).
 
Il faudrait donc reprendre la situation là où on l’a laissée, revenir à l’état d’esprit de quelques mois en arrière. Tu penses que le Stade Toulousain arrivera à remonter au classement ? Alors, t’en penses quoi de ce qu’a fait Joe Marler ? Tu te souviens de Jules Plisson ? Heureusement certains clubs maintiennent une certaine continuité qui nous évitera d’avoir à se mouiller la nuque avant de replonger dans le bain : merci au MHR et sa constance dans ses affaires impunies de salary cap dépassé.
Ca vous donne envie, vous ? Personnellement, vous l’aurez compris la question elle est vite répondue (et voilà je retombe de justesse sur mes pieds niveau obsolescence des blagues faciles) : je ne suis pas hypé. Si j’ai envie de rugby j’irai voir de la Fédérale 8, ça sera peut-être moins technique et les joueurs seront probablement dans une forme physique comparable à celle du spectateur moyen, mais au moins je m’amuserai un peu en tribunes et j’aurai moins de chances de faire partie d’un nouveau « cluster ». Je vous laisse, je voudrais pas rater la réouverture de la buvette.