12122917_728095793986930_493868027931648331_n

Coupe du monde 2015 : Le XV Mondial LE CATALAN
par Gregory Le Mormeck

  • 29 octobre 2015
  • 16

Par Grégory Le Mormeck,

La Coupe du monde est l’événement le plus important du rugby mondial. Depuis 1987 elle permet aux grosses nations de se mesurer la bite tous les 4 ans et aux petites de faire du tourisme aux frais de la Princesse en jouant seulement 4 matchs en 15 jours et en dormant dans de somptueux hôtels de passes. Mais qu’y a-t-il sous le vernis ? Que cache cet évènement ? Les Japonais remportent trois de leurs matchs de poule en ayant fist-fucké les Sud’Af et n’atteignent même pas les ¼ de finale ? Faut-il revoir le système des bonus ?

Le nombre de blessés vous inquiète et vous voulez savoir comment arrêter le massacre ? Vous voulez comprendre pourquoi Christian Jeanpierre est payé pour raconter autant de conneries ? Vous voulez savoir pourquoi l’emblème de la Roumanie est le chêne et pas le gland ? Vous ne comprenez pas l’interdiction de la cornemuse dans les stades ? Vous vous demandez comment taper sur des pneus peut rendre les joueurs de rugby plus intelligents ? Vous vous demandez si l’arrivage massif de migrants Syriens ne va pas engorger nos centres de formations et réévaluer la règle des JIFF ?

A la veille de la finale de la Coupe du monde et au lendemain de la défaite historique de l’équipe de France, vous souhaitez lire un article de fond sur le système fédéral et sur les raisons de l’échec de PSA ?

Eh bien voilà encore un texte sorti de mon cerveau malade, dans lequel je ne répondrai à aucune de ces questions. Pas par méconnaissance des sujets ou condescendance de ma part à l’égard de votre ignorance, simplement parce qu’aujourd’hui il me semble beaucoup plus opportun d’aborder un sujet bien plus grave et bien plus lourd de sens pour chacun de nous.

EEZF

Ici la Rade de Toulon. La réputation de Mourad Boudjellal ayant traversé les frontières, les migrants tentent leur chance pour intégrer le centre de formation du RCT.

 

Tous les voyants sont au vert, référendums, votes au parlement, projets de réforme, David Marty en prophète, ça y est nous y sommes, l’Indépendance de la Catalogne n’a jamais été aussi proche !

Fiers de notre région et de notre passé nous sommes en route vers l’Histoire. Il ne manque à cette nouvelle région du monde qu’une équipe de rugby. Je vais donc passer nos troupes en revue avant que ne commence la plus belle page de l’Histoire du monde moderne . Voici donc pour vous le

XV MONDIAL #LECATALAN édition 2015

 

N°1 Pilier Gauche : Vincent Debaty #LECATALAN

2

Le Belge

Arrivé sur les plages catalanes à la nage il a été retrouvé échoué entre Canet et St Cyprien en juin 2002. Parlant très mal le français il a eu peu de difficultés à apprendre LE CATALAN et à se fondre rapidement dans l’effectif de l’USAP. Il y est resté 5 ans à étudier les rudiments des armes à feu avant de partir parfaire sa formation dans le régiment des blindés agenais. Il a été un élève moyen mais appliqué, la suite de son ascension a prouvé à ses détracteurs qu’un pilier de 85kg peut en prendre 25 tout en devenant meilleur. Sa spécialité c’est le couteau, le second couteau même.

 

N°2 Talonneur : Guilhem Guirado #LECATALAN

3

Casse-noisettes

L’enfant de Céret est le dynamiteur catalan. Tour à tour simple soldat, sergent puis colonel, il a été à la pointe du combat pendant de nombreuses années. Parti continuer son combat pour la liberté, l’égalité et l’Elastoplast sur la Rade, il patiente en jouant les premiers rôles en équipe de France.

 

N°3 Pilier Droit : Nicolas Mas #LECATALAN

03e27

Le Bus

Plus personne ne présente le Bus. Arrivé sur la pointe des pieds, les mains dans le ciment, les pieds dans la gamate, il a été notre meilleur soldat. Capitaine de toutes les campagnes, il a souvent été imité sans jamais être égalé. Son engagement auprès de l’USAP a failli lui valoir une tribune à son nom avant qu’il ne se reconvertisse en VRP de la bétonnière. Notez aussi qu’il est le cousin de l’international Jérôme Schuster.

 

N°4 Deuxième Ligne : Luke Charteris #LECATALAN

4

La Tour de Carol

Arrivé en 2012, le double-mètre gallois a montré durant deux saisons que son genou et lui pouvaient donner de l’air à l’USAP. Parfaitement bilingue, d’une mère galloise et d’un père du Haut Vernet, il a tout de suite trouvé ses marques en Catalogne. Le Dom Brial et la cargolade n’ayant plus aucun secret pour lui, il sera le sniper de la compagnie.

 

N°5 Deuxième Ligne : Guillaume Vilaceca #LECATALAN

5

Looping

 

Actuel capitaine, Vilaceca est un soldat de l’ombre. Habitué aux tâches obscures, il excelle dans le combat au sol. Les techniques de déblayage irrégulières n’ont plus aucun secret pour lui et son leader-chips sera un atout supplémentaire. Il officie sous les couleurs de l’Uruguay grâce à sa couverture homonymique.

 

N°6 Troisième Ligne Aile : Ovidiu Tonita #LECATALAN

6

Le Gitan

Arrivé caché à bord d’un camion en 2002, le puissant 3ème ligne a vite intégré la compagnie des blindés. Puissant et infatigable défenseur, son compteur de 5 Coupes du monde fait de lui le plus expérimenté de l’équipe.

 

N° 7 Troisième Ligne Aile : Alasdair Strokosch #LECATALAN

alasdiar-strokcosc_2138030b

Le Vérin

Écossais de naissance, il a acquis la nationalité catalane à la suite de la découverte d’une ascendance née à Prats de Mollo. A l’USAP depuis 3 saisons, il enfile le casque à pointe et a fait du corps à corps sa discipline de prédilection.

 

N° 8 Troisième Ligne Centre : Damien Chouly #LECATALAN

RUGBYU-FRA-TOP14-BOURGOIN-PERPIGNAN

Le Lémurien

Ce type est un expert en infiltration. Il est toujours là où on ne l’attend pas. Sa technique a explosé depuis son départ chez le vice-champion.

 

N° 9 Demi de Mêlée : Nicolas Durand #LECATALAN

nicolas_durand_usap_la_clau

Le Merdeux

Il nous manquait un expert à la mêlée, j’ai choisi Nicolas Durand car il a prouvé sa fidélité à notre pays en y revenant avant de repartir laver les crampons du n°9 de l’équipe de France à Toulon, ce qui montre bien son altruisme et sa droiture.

N° 10 Demi d’Ouverture : Tommy Allan #LECATALAN

10

Aldo

Le petit Tommy est le minot de la bande. Digne héritier de Luciano Orquera, il ne pèse sur quasiment rien mais le fait toujours très bien.

 

N° 12 Premier Centre : Dan Carter #LECATALAN

12

Achille

Dan Carter #LECATALAN. Chef d’orchestre, meneur d’hommes, artilleur. Né d’un père néo-zé landais et d’une mère colliourencque, il a fait chavirer le cœur de tout un peuple et a fait oublier Ramiro Pez. Il reviendra, je le sais de source sûre.

 

N°13 Second Centre : Sione Piukala #LECATALAN

david-marty_161180_516x343

Futé

Gros défenseur, souvent à la limite, il aime les espaces, et les boles de picoulat. Coupeur de têtes tongiennes malgré sa taille de Japonais, il apporte sa science du jeu et son énorme activité.

 

N° 11 Ailier Gauche : Sofiane Guitoune #LECATALAN

RUGBY : Agen vs Perpignan - 25eme journee de TOP14 - 20/04/2013

Le Feu follet des Albères

Habitué aux affres de la Pro D2, Sofiane est un stakhanoviste. Il s’épanouit sur le terrain comme chez le coiffeur. C’est un créatif, il peut se débarrasser d’un adversaire rien qu’en clignant des yeux.

 

N° 14 Ailier Droit : Tommaso Benvenuti #LECATALAN

David Marty of the French rugby team answers reporters after training in Marcoussis, southern Paris

Laid Talons italien

Rapatrié de l’autre côté des Alpes, il n’est pas le meilleur élève mais il est le seul capable de le faire croire. Un faux lent, maître en camouflage.

 

N° 15 Arrière : James Hook #LECATALAN

15

Crochet

Il a tenu l’équipe à bout de pieds pendants deux saisons et pourtant il n’a jamais vraiment réussi à faire oublier Jérôme Porical.

Les remplaçants :

Pour seconder les combattants du front trois noms restent en réserve. Que des gros, parce que tout le monde sait qu’on part pas à la guerre avec des ¾.

Ion Paulica #LECATALAN

Capture d’écran 2015-10-29 à 10.30.47 Négatif

Une gueule de Tonton Flingueurs et un permis poids lourd. De quoi mettre de l’essence dans le moteur de l’équipe.

Alisona Tomalolo #LECATALAN

perpignan-taumalolo_182231_PERPIGNAN_TAUMALOLO_220912

Lolo

Il possède l’élégance rare d’un centre tongien et le raffinement d’un pilier nord-coréen. Habitué à jouer les extérieurs, sa vitesse et son sens de l’esquive en font un joueur rapide et joueur de ballon. Né d’un père tongien et d’un mère de Font-Romeu, il fut prénommé Thomas en hommage à Castaignède son idole.

 

Tevita Mailau #LECATALAN

11990590_732415163554993_684313473305210418_n

Ratatouille

Arrivé en France par bateau, il possède toutes les qualités pour intégrer rapidement l’équipe et redonner ses lettres de noblesses à la mêlée et à l’ouillade catalane.

 

Pour la postérité :

XVCatalan