Les bonnes résolutions 2017 de la Boucherie
par La Boucherie

  • 31 décembre 2016
  • 14

Les bonnes résolutions de la nouvelle année, c’est un peu comme les entraîneurs du RCT : quand on les prend, on se dit qu’on va essayer de les tenir le plus longtemps possible, mais généralement elles sautent au bout de 2 mois.

Mais comme à la Boucherie Ovalie, la perspective de l’échec ne nous arrête jamais, voici quand même notre liste. N’hésitez pas à partager les vôtres en commentaires, on fera semblant de les lire.

 

– Publier des articles

 

– Répondre aux mails des lecteurs

 

– Arrêter de mentionner Jonathan Best sur Twitter

 

– Arrêter de jouer au rugby (comme Jonathan Best)

 

– Ne pas dire du mal des arbitres (même ceux qui sont des pipasses)

 

– Ne plus espérer que Grenoble se maintienne

 

– Ne plus espérer que l’Écosse gagne quand elle mène à 5 minutes de la fin du match

 

– Ne plus croire en la Reconquête

 

– Ne plus croire en la fusion basque

 

– Croire que Bernard Laporte est vraiment honnête

 

– Croire que Serge Simon est vraiment honnête

 

– Croire qu’ils referont un jour un bon jeu de rugby sur Playstation

 

– Croire au Père Noël

 

– Croire aux Valeurs du rugby

 

– Croire en l’existence de Jerôme Porical

 

– Croire au retour de Lionel Beauxis en équipe de France

 

– Arrêter de faire croire aux gens que Doye Doye existe

 

– Ne plus regarder de Challenge Européen

 

– Ne plus regarder de Rugby Champions Cup jusqu’à la finale que Clermont va perdre

 

– Dire du bien du Racing 92

 

– Ne plus insinuer que Dan Carter est dopé

 

– Ne plus insinuer que Dan Carter aurait un jour joué à l’USAP

 

– Ne plus insinuer que Jacky Lorenzetti est un con

 

– Dire du bien de Yoann Huget

 

– Écouter l’ASM Kast même quand Clermont a gagné

 

– Ne plus comparer Guilhem Guirado à un animal, aussi mignon soit-il

 

– Ne plus comparer un troisième ligne noir et athlétique à Yannick Nyanga

 

– Arrêter de dire que François Trinh-Duc est chinois ou japonais

 

– Arrêter de dire que Sofiane Guitoune est parti en Syrie (il est juste blessé)

 

– Ne plus utiliser l’expression « babtou fragile » pour qualifier Jules Plisson

 

– Même après l’avoir vu tenter un plaquage

 

– Ne plus confondre Loann Gourdon et Kevin Goujon

 

– Ne plus envoyer de carte postale à Benjamin Fall quand il est à l’hôpital

 

– Rire aux jeux de mots de Matthieu Lartot

 

– Prendre un abonnement Canal pour voir le Top 14

 

– Dire du bien du Canal Rugby Club même quand, comme tout le monde, on ne le regarde pas

 

– Dire du bien de Vincent Bolloré

 

– Prendre de la coke pour faire en sorte que Canal retrouve sa grandeur des années 80

 

– Venir à toutes les soirées où Arnaud Becquet est invité

 

– Dépasser Philousports en nombre de followers et ouvrir un kickstarter pour financer le dépucelage du Stagiaire

 

– Ne plus voter Teddy Thomas pour le Talent d’Or du match.

 

– Encenser Gabriel Lacroix toute la saison et le défoncer dès qu’il ratera son premier match en Bleu

 

– Ne plus secrètement espérer que Travers lâche une caisse en direct lors d’une interview en bord de touche

 

– Ne plus crier LA BAGARRE ou LE CATALAN à la moindre occasion

 

– Oser dire à Ovale Masqué que « Non, faire un remake de la Momie avec Tom Cruise n’est pas franchement une bonne idée »

 

– Ne plus boire de Vita coco

 

– Retrouver un signe de vie de Gregory le Mormeck et Pastigo

 

– Tirer au clair le plus grand mystère de l’Ovalie : était-ce Serge Blanco ou Ronaldo sur la photo ?

 

– Gagner un bouclier de champion des Flandres avec le RC Roubaix

 

– Ne plus espérer la candidature de David Marty à la présidentielle

 

– Ne plus avoir le réflexe de se protéger le visage quand Luke McLean effectue un coup de pied alors qu’on regarde le match à la télé (mais continuer si on est au stade)

 

– Arrêter de partir en Corée du Nord pour un oui ou pour un non (sauf si le Racing conserve son titre, évidemment)

 

– Ne plus faire de tweets de la honte

 

– Faire un livre

 

– Offrir un poste de directeur commercial à Johan Goosen

 

– Avoir un site.