réponse haka

Pourquoi la France doit battre les All Blacks
par Damien Try

  • 16 octobre 2015
  • 14

 

Par Damien Try
 

Alors que le monde entier

Alors que les quelques nations qui jouent au rugby

Alors que les quelques personnes qui s’intéressent au rugby dans les 10 pays qui pratiquent ce sport s’apprêtent à vivre un week-end passionnant, le monde du rugby ne semble pas se rendre compte qu’il est au bord du cataclysme. En effet, un match peut faire basculer notre sport. Si la France perd samedi soir, les conséquences seront terribles. Ce texte n’est pas un pronostic, ni une tentative d’auto-persuasion (nous n’en sommes plus là). Non, c’est bien plus grave. Il a pour but de convaincre l’intégralité des parties prenantes que la France DOIT battre les All Blacks. Dans un monde où Sean O’Brien voit sa sanction réduite à une semaine parce qu’il a aidé à organiser les Jeux Paralympiques et parce que son entraîneur a dit que c’était un bon gars (véridique), il doit être possible aux instances de faire quelque chose. Oh, rien de bien flagrant, hein. Un arbitrage des hors-jeu dans les rucks intransigeant, un réalisateur qui s’attarde sur certaines actions et qui préfère filmer les tribunes plutôt que s’amuser à repasser comment Nakaitaci a aplati le ballon, une pièce qui tombe du bon côté, ce genre de choses quoi. Pour le bien du rugby, les All Blacks ne doivent pas gagner samedi, et voilà pourquoi.
 

Alors je vous vois déjà partir sur vos grands chevaux : le French Flair, l’exception culturelle, l’esprit romantique, les clefs du camion, etc… Vous pouvez vous pignoler sur l’élément de langage que vous voulez, mais je vais déjà rappeler une réalité statistique qui impose une victoire française. Premièrement les Français n’ont jamais perdu en 1/4 ou en 1/2 contre les Blacks. Ça serait triste de faire rentrer Philippe Saint-André dans l’histoire, même de funeste manière. Ensuite il y a la fameuse récurrence des 8 ans : 1999, 2007 donc 2015. Si ça marche demain les types en 2023 (en admettant que ce jeu existe encore) arriveront sur le terrain les mains dans les poches. Mais surtout il me semble que chaque sélectionneur aura eu son coup de French Chatte, le match ou la série venue d’on ne sait où. Rien que sur les dernières années, Villepreux et Skrela ont vu Dominici battre Lomu (sérieusement ?), Laporte a assisté à l’avènement imprévisible de Dusautoir et même Lièvremont a battu les Anglais puis les Gallois après avoir perdu contre les Tonga. Pour l’instant PSA n’a pas eu droit à son morceau de chance (ou alors c’est d’avoir réussi à tenir 4 ans). La France doit battre les Tous Noirs, ou un pan entier des statistiques s’effondre.
 

D’autre part, regardez le tableau. Tous les 1/4 sont nord contre sud. Le pays de Galles décimé ne fera pas l’exploit qualifié d’HISTORIQUE par certains de battre l’Afrique du Sud. Pour peu que les chistéras de Juan-Martin arrivent à destination, l’Argentine bien aidée par les brise-tout français devrait disposer de l’Irlande. La dernière affiche, Ecosse-Australie, se passe de commentaires. Verra-t-on les 4 équipes crédibles de l’hémisphère sud se disputer le titre ? Cela serait un coup d’arrêt terrible pour le rugby nordiste et donc international.
 

Ensuite il y a une vraie exigence commerciale, marketing, d’image pour que les Bleus continuent dans la compétition. Une défaite, c’est la GMF, la Société Générale, BMW, TF1, Sofinco, St-Yorre, et bien d’autres qui ne verront pas de retour sur leur investissement. Vu l’état de l’économie néo-zélandaise, il n’y a bien que la brasserie Steinlager qui pâtirait d’une élimination prématurée. Et bien pire, plus proche de toi lecteur, un petit business subirait durement l’éviction des Français. Imaginez un site internet de trublions décalés jubilatoires, qui aurait contracté des dettes pour se faire un stock de Ricard andorran, comptant sur un engouement pour le rugby sans précédent en France et anticipant des ventes mirifiques de livres et t-shirts vantant la French Chatte. Ces petits artisans, cette France qui se lève presque tôt, seraient bien emmerdés. SVP les gars déconnez pas putain j’ai pas envie d’avoir les mêmes problèmes que Morgan Parra (et je parle pas de Tillous-Borde).
 

On peut aussi mesquinement dire que 2 semaines de PSA en plus, c’est 2 semaines de Guy Novès en moins. Là maintenant vous vous rendez pas compte parce qu’on n’entend plus trop parler de lui, mais dans 3 ans quand il vous expliquera qu’il faut respecter cette équipe de la Namibie et qu’il remplacera Doussain par Bézy 10 minutes avant le coup d’envoi, vous penserez à moi.
 

Enfin et surtout, il ne faut pas que la France perde samedi. Parce que sinon ça veut dire qu’il va falloir de nouveau s’intéresser au Top 14, et sincèrement j’ai plus la force d’entendre Eric Bayle qualifier Pau-Oyonnax de « belle affiche ».