Quel coup fourré prépare le Rugbynistère ?…
par Damien Try

  • 26 juin 2012
  • 10

Par Damien Try

Ovale Masqué, qui n'avait jamais réussi à économiser plus loin que l'euro quatre-vingts centimes requis pour acheter son litron de blanc au Monoprix, s'est rendu compte de combien représentait la somme pharamineuse récoltée lors de la vente des tshirts. Désormais pour lui, finie la semi-clochardise, il veut « franchir un cap », « jouer dans la division supérieure ». Il envisage même de passer aux cubis de rosé.

Il a donc convoqué l'ensemble du staff ce lundi matin, 8h pétantes, dans ce qu'il appelle désormais « les bureaux de la rédaction de la Boucherie », comprenez un bar PMU en proche banlieue parisienne, 93 c'est d'la bombe bébé. Tout de suite, nous avons été frappés par le changement. Ovale Masqué était comme d'habitude habillé d'un jean tellement délavé, usé et déchiré qu'il mériterait d'être porté par M.Pokora, et d'un tshirt à l'effigie d'un obscur groupe de rock, mais il portait par-dessus une veste de costume trois tailles trop grande, certainement empruntée à son père. Lorsqu'il enleva son chapeau (car Ovale Masqué porte le chapeau), stupéfaction : les bouclettes adamjonessiennes avaient disparues, et le gourou ressemblait désormais à Brad Pitt dans Fight Club [NdDamien Try post-publi par Ovale Masqué : euh ouais euh ici j'avais écrit « ressemblait désormais à une collaborationiste durant l'été 45 »].

Il nous exposa dans un discours brouillon que « la Boucherie devait grandir » et que « tel le rugby il allait falloir franchir le cap de la professionnalisation ». Apparemment il veut avoir une organisation proche de celle de l'Equipe de France, et prendre bien sûr le poste de manager, dans la droite ligne de Jo Maso. Dans un élan stalinien il présenta un plan quinquennal, tout ça entremêlé de mots-clefs tels que « rayonnement culturel », « parts de marché de disponibilité cérébrale », « leadership » et « synergie ». Sans trop divulguer d'un projet que personne n'a compris, l'idée principale est de faire pression sur l'IRB pour que la Coupe du Monde soit un évènement permanent, afin de booster les stats de pages vues sur le site. La réunion a été longue, pénible et dénuée d'action, on se serait cru un vendredi soir sur Canal+. Seul

buy replica handbags

e l'arrivée du Stagiaire avec 25 minutes de retard réussit à relever l'intérêt. Les fans du Stade Français et de Toulon attendaient tous une engueulade façon Bernard Laporte, et ceux du Racing attendaient un savon façon Dove Man Care. Mais le pauvre larbin [NdOvaleMasqué : c'est plus comme ça qu'on doit appeler nos esclaves bordel t'écoutes rien] collaborateur se sortit d'affaire en présentant un mot d'excuse de sa maman.

Au final nous nous sommes tous vus assigner des postes, et des tâches. Comme j'ai mentionné que j'avais eu un minitel chez moi quand j'étais petit, je suis désormais « IT Departement Leader », et je suis chargé de la « veille concurrentielle », comprenez parcourir les sites rivaux et les espionner dans le but de bien leur marcher sur la gueule.
Malheureusement et vous l'aurez compris en parcourant ce déplorable site internet, personne ne sait se servir d'un PC à la Boucherie. J'ai alors dû faire appel à l'internet underground, en la personne d'un hacker surnommé « J43n-Marcel1_du_63 ». Par souci de sécurité, je ne peux pas vous révéler son véritable nom, mais voici sa photo :


Ce petit génie de l'informatique a réussi à s'introduire sur le serveur de notre partenaire/concurrent préféré, le Rugbynistère. Pour cela il a un peu essayé tous les mots de passe qui lui passaient par la tête, avant de trouver : c'était « iloveremymartin ». A notre grande surprise, il semblerait que la ligne éditoriale de ce site soit sur le point de changer radicalement, par un partenariat avec une maison d'hôtes bien connue sur internet. Le peuple doit savoir, cliquez sur la miniature pour voir une capture d'écran de leur future page d'accueil…

zp8497586rq