Qu’attendre du Tournoi des Six Nations 2019 ?
par Damien Try

  • 29 janvier 2019
  • 12

 

Après s’être infligés quelques mois de Top 14 et avoir tenté (sans grand succès) de s’intéresser à la Bein Cup, les Français peuvent se réjouir : le rugby est enfin de retour. Un peu comme la veille de Noël, on va se coucher des étoiles dans les yeux. On a fait sa liste au Père Noël, mais saura-t-il se révéler à la hauteur ? On a toujours en tête ce Tournoi de 2013, où après une tournée d’automne bling-bling on rêvait de trouver sous le sapin une grande coupe en argent avec un petit chapeau et des rubans sur les anses. Et surtout la cruelle déception de devoir se contenter d’une cuillère de bois.
Qu’attendre donc de ce Tournoi des Six Nations 2019 ? La France étant plus que jamais divisée, voici une liste non-exhaustive des expectations de différents profils qui peuvent cohabiter si vous êtes aussi schizophrène que moi.
 

L’optimiste
La tournée d’automne a pas été folichonne, c’est sûr, mais là on voit que Brunel a voulu injecter du sang neuf. Ce Tournoi va permettre de former l’équipe de la Coupe du Monde au Japon, avec des jeunes prometteurs et morts de faim. Déjà bien lancer la compétition avec une victoire à la maison contre le Pays de Galles. Ensuite c’est sûr que jouer à Twickenham et Dublin c’est pas un cadeau, mais pourquoi pas un exploit qui souderait ce groupe ? Le bilan comptable n’est pas si important, l’essentiel c’est de créer le collectif qui va faire des merveilles à l’automne. Et puis regarder les Six Nations, c’est pas déjà merveilleux en soi ?

 

Scénario idéal :

  • Une ossature solide se dégage pour la Coupe du Monde.
  • Trois victoires, un nul et une défaite en Angleterre. Mais bel essai de Ntamack, je l’aime bien lui.
  • Owen Farrell meurt dans un accident de voiture en chutant d’une falaise de 50 mètres.
  •  

     

    Le hater
    Une fédération détestable, un sélectionneur incapable, des joueurs en dessous de tout. On est ridicule, moi j’aurais pas fait comme ça. On va commencer par se faire humilier à la maison par les Gallois, avant de voir le lendemain l’écart avec le vrai niveau mondial devant Irlande-Angleterre. 40 points à Twickenham la semaine suivante pour faire bonne mesure, et on enchaîne avec une défaite dégueu contre l’Ecosse. Contre l’Irlande on n’est même pas invités, les mecs ils fument les Blacks alors c’est pas Sanconnie et Demba Bamba qui vont les faire trembler. Nan le seul match sur lequel on a une chance c’est contre l’Italie, mais pas de bol c’est à Rome donc ça sent pas bon.

     

    Scénario idéal :

  • Les Italiens choppent une gastro qui nous éviteraient d’être derniers.
  • Owen Farrell meurt dans un accident de voiture en chutant d’une falaise de 50 mètres.
  • Jacques Brunel s’étouffe dans sa moustache et un nouveau sélectionneur est nommé. Il fait un grand ménage dans l’équipe, ne sélectionnant plus les joueurs que je n’aime pas au profit de ceux que j’aime (impossible d’être plus précis ici, il faudrait faire environ 67 millions de profils différents pour être exhaustif).
  •  

     

    Variante : le supporter toulousain
    Le supporter toulousain est un peu tiraillé. D’un côté il soutient à 100% les nombreux Haut-Garonnais sélectionnés, d’un autre il déteste Bernard Laporte (et Jacques Brunel par association). Au péril d’achever une santé mentale déjà bien mise en péril par le retour en forme de son équipe de coeur, il réussira à concilier ces deux pendants avec le scénario idéal suivant :

     

  • Les Toulousains sont individuellement brillants, remportent tous leurs duels et traversent le terrain. Cependant, avant d’aplatir, ils tapent en touche en s’écriant : « le plan de jeu de Jacques Brunel me l’impose ! ».
  • Owen Farrell meurt dans un accident de voiture en chutant d’une falaise de 50 mètres.
  • Bernard Laporte était dans le coffre.
  • Guy Novès est alors nommé président-entraineur-empereur à vie de la Fédé 2 heures avant le match à Dublin. La France gagne logiquement 70-0 (Yoann Huget marque un essai sur ballon porté).
  •  

     

    Le Français normal (c’est-à-dire tout le monde sauf tes potes et toi)
    Ah oui le Tournoi des 5 Nations ? Gagner le Bouclier sera difficile à cause des All Blacks, mais Bastareaud il est gros et il a des dreads marrantes lol. J’aime bien les commentaires du mec de Stade 2 et le gars avec le nez tordu.

     

    Scénario idéal :

  • Cyril Hanouna a résolu la crise des Gilets Jaunes.
  • Après un début de saison pas top, finalement y a de la neige en stations.
  • Pray for Owen Farrell *émoticone prière*
  •  

     

    Le supporter gronoblois
    Bon, ça a pas vraiment marché à Toulouse (7 sélectionnés), mais c’est quoi la suite de ce calendrier des doublons ? La Rochelle (5 sélectionnés), UBB (2 sélectionnés), Clermont (6 sélectionnés) et le Racing (2 sélectionnés) ? Allez faut se faire quelques points contre des gros ça fera pas de mal pour le maintien.
     

    Le lecteur de la Boucherie Ovalie
    Bon il arrive quand le Petit Guildford ?
     

    World Rugby
    Pourvu qu’il n’y ait pas un mort.
     

    Matthieu Lartot
    Alldritt… Grégory Alldritt… Halle de riz… Halle de guéri… Adrien Aguerri ? IL EST TOMBE SUR UN RAMOS ! Je note.

     

    Aliverti Raka
    Si Yoann Huget ne plante pas 2 essais par match, c’est bon pour moi. Allons enfants de la patriiiiii-e.
     

    Paul Willemse
    LE JOUR DE GLOIRE EEEEEEEEEST ARRIVEEE !!! (putain mais dans quelle merde je me suis foutu ???)
     

    Jacques Brunel
    Aucune attente comptable apparemment. Et pourtant je crains bien qu’on se dise fin mars, comme le disait Dewey le petit frère de Malcolm : « Je m’attendais à rien mais je suis quand même déçu ».