Un joueur de Castres suspendu pour avoir eu une relation avec une jeune fille derrière un tracteur
par Copareos

  • 06 octobre 2016
  • 19

Par Copareos

 

La nouvelle a fait le tour de la ville. Alors que se déroulait le très attendu concours de labour de l’Aveyron à Castres, un joueur du CO – dont nous ne dévoilerons pas l’identité – a été suspendu par son staff pour y avoir été surpris en compagnie d’une jeune demoiselle en plein coït contre le tracteur d’un participant.

 

Ce dernier raconte : « J’allais tranquillement vers mon véhicule agricole afin de le préparer à la compétition quand j’ai vu que Mike* faisait son propre concours de labour (sic) contre le pneu arrière droit. Nous étions à l’écart de la foule (plus de 20 personnes se trouvaient à l’évènement, record absolu, ndlr) donc il n’y avait aucun exhibitionnisme, mais quand même, y a des auberges pour ça. Je leur ai gentiment demandé de partir mais ils m’ont affirmé n’en avoir plus que pour quelques minutes. Alors je suis allé me prendre un Picon bière en attendant. Personnellement ça ne me dérange pas, mais quand j’ai raconté l’histoire à la buvette, un membre du staff du club m’a entendu et est allé voir de ses propres yeux».

 

Nous avons retrouvé ce second témoin afin qu’il nous donne sa version des faits : « Sur le fond je ne lui reproche rien, tout enfant de la région a vécu ce genre d’aventures, avec une personne de sa famille généralement. Le tracteur, c’est Valeurs. Mais ce qui m’a plus inquiété, c’est la forme : il portait la tenue du CO. Le club ne peut pas se permettre de donner une telle image lors d’un évènement public. Surtout avec une pécore. Et la goutte d’eau qui a fait déborder le vase dans cette histoire, c’est qu’il le faisait contre un pneu Michelin… »

 

Nous avons tenté de contacter Mike, mais celui-ci se refuse à toute explication, dans l’attente de la sanction du club. On parle pour l’instant d’une suspension d’un match et des deux heures de travaux d’intérêt général consistant à regarder un match du FC Grenoble. Les avis divergent – alors qu’une seule a apparemment suffit pour semer la zizanie – quant à la punition à donner à ce joueur important dans l’effectif castrais, et il est sûr que l’on n’a pas fini d’entendre parler de cette histoire. Affaire à suivre…

 

*Le prénom a été changé afin de conserver l’anonymat