pokmichelin-5009d1b

Franck Azéma en colère contre le jeu Pokémon Go
par Ovale Masque

  • 31 juillet 2016
  • 5

 

Comme beaucoup de Français, Franck Azéma a récemment succombé au phénomène Pokémon Go. En installant ce jeu sur son téléphone, l’entraîneur en chef de l’ASM Clermont Auvergne Rhône Alpes espérait sans doute se détendre un peu et se changer les idées après une saison éprouvante, conclue par une cruelle défaite en prolongations contre le Racing 92 en demi-finale du Top 14.

 

Hélas, il semblerait que le sort s’acharne sur le technicien catalan, qui a dû interrompre sa carrière de dresseur en herbe après avoir détruit son téléphone portable dans un accès de rage. La raison de son ire ? Il n’a pas réussi à capturer Brenunus, un Pokémon considéré comme légendaire, tout particulièrement en Auvergne, où il n’apparaitrait qu’une fois tous les 100 ans.

 

« Alors que je marchais tranquillement près de Marcel-Michelin pour me rendre à l’entraînement, je suis tombé sur Brenunus (…) J’ai immédiatement sorti une pokéball pour l’attraper, mais malgré la précision de mon lancer, il a réussi à s’échapper ! Alors j’en ai lancé une deuxième, une troisième… au bout de dix tentatives, rien à faire, cette saleté était impossible à capturer ! Il a fini par filer pour du bon et je ne l’ai plus jamais revu… »

 

tatard-50097a8

Brenunus, un Pokémon rarissime (même à Toulouse, on ne le voit plus).

 

Un échec que le technicien auvergnat a visiblement bien du mal à digérer…

« C’est extrêmement frustrant de voir un Pokémon s’échapper de cette façon. Je vous le dit, je suis en colère. On marche pendant des heures, et voilà comment on est récompensé (…) Tout cela me fait me poser des questions (…) On sait bien que ce sont les Chinois du Nintendo qui sont derrière ce jeu. Je ne serai pas surpris d’appendre qu’ils favorisent les dresseurs originaire de la région parisienne ou du Var, qui dépassent le salary cap pour se payer des incubateurs d’oeufs (…) Moi, depuis que j’ai le jeu, je n’attrape que des Radox avec 9 de PC. Autant vous dire qu’avec ça je n’irai pas bien loin… »

 

Franck Azéma pourra se consoler en se disant qu’il n’est pas le seul acteur du monde du rugby à avoir été déçu par son expérience avec Pokémon Go. En effet, après avoir capturé deux Rattata en l’espace de dix minutes, Guy Novès aurait immédiatement désinstallé l’application, affirmant qu’il ne « supporte pas les doublons ».

 

Des propos recueillis par notre chroniqueur jeux vidéo, José A. Gear-Solide.