Rugby Clubs de France sur le Grill
par Ovale de Grace

  • 06 janvier 2014
  • 5

 
 
Par Ovale de Grace
 

En guise de cadeaux de Noël en retard, vous allez tous offrir / vous faire offrir des cadeaux à la con. Comme on est des gars et des filles plutôt sympas, et du genre connivents, vus dans tous les pinces-fesses à l’affît du moindre petit-four sponsorisé, nous avons rencontré les 3 auteurs de l’excellent Rugby Clubs de France, paru le mois dernier aux éditions Glénat, plutôt connues pour les BD et les mangas.
Rugby Clubs de France est un livre, avec 225 pages consacrées au rugby de club, vu par sa ville, ses joueurs emblématiques, ses anecdotes, son stade etc. De fort belles images, souvent inédites, une exhaustivité encyclopédique, une plume alerte et un papier glacé de la meilleure facture…
C’est donc trois auteurs majeurs en matière ovale (enfin nos potes) que nous avons décidé de faire passer sur le grill.
Pas les trois d’ailleurs, puisqu’Antoine Aymond, connus des rézosocio sous le sobriquet @Renvoiaux22, s’était odieusement défilé, incapable d’affronter la subversivité de nos questions et l’insolence de l’intervieweuse.
Ce sont donc Nemer Habib (@fog_off), journaliste ovale et Frédéric Humbert (@frederic), seul français répertorié à la RFU, trop calvitié pour être tondu à la libération, qui se sont prêtés aux jeux des questions.

 

rugby cube

 

Vous qui êtes des historiens du rugby, on raconte que si les pages du midol sont jaunes, c’est pour masquer le fait que l’encre est marron. Info ou intox?

Frédéric : « J’ai dû lire le Midol une fois en 1987, et je n’ai plus réussi à en rouvrir un ensuite. Tout ce que je peux dire, c’est que dans les archives, le papier devient beige…»

Le rugby c’était mieux avant?
Frédéric : « Le rugby c’est zéro nostalgie, le rugby, c’était mieux demain. »
Nemer : « J’aime pas les vieux cons ! »

Votre livre est truffé d’erreurs : vous ne placez ni Castres, ni Carmaux, ni Graulhet en Aveyron. Après-coup, n’avez-vous pas l’impression d’être sous-qualifiés pour écrire un tel ouvrage?
Nemer : « C’est la faute à Antoine! »
Frédéric : « Le rugby est né à Paris, s’est développé jusqu’à Clermont, ce qui se passe en dessous, c’est le problème des autochtones ! »

Pour Noël, votre livre est en concurrence directe avec « Les meilleures recettes de cuisine pour notables de province, ou comment amadouer les arbitres amateurs » de Jacques Verdier, « Le Rugby, il est Maçonnique » de Daniel Herrero, « La pêche au silure dans la haute loire » de Julien Malzieu , « J’ai forcément raison puisque j’ai de l’argent » la biographie d’Alain Afflelou, ou encore « Imanol par Imanol (un livre d’Imanol) ». Ne pensez-vous pas avoir raté votre coup en ayant fait un livre sur le rugby qui parle du rugby?
Nemer : « Tu as oublié  » pour Imanol « … Objectivement, on s’est planté sur le sujet et sur la période. »

Nous ne trouvons aucune mention de Francis Volcanique. Comptez-vous publier un erratum?
«On va le publier dans le Midol!»

– Est-il vrai que le Stade Toulousain vous a refusé le droit d’utiliser son logo, sauf à la condition expresse d’acheter 5000 autocollants à 2€90 en magasin et de les apposer manuellement sur les pages de chacun des livres?
Nemer à Frédéric : « J’ai pas d’idée sur le prix, c’est toi qui a mené les négociations. »

– Puisque vous débutez, un petit conseil de pro: les gens dépassent rarement le premier paragraphe. N’auriez-vous pas mieux fait de faire un diaporama?
« C’est pour ça qu’on a mis plein d’images ! Le CD-rom est en préparation.»

Lequel d’entre vous a écrit la préface de Pierre Albaladéjo?
Frederic : « Hahaha… No comment ! »
Nemer : « C’est moi qui l’ai retranscrite, mais c’est lui qui l’a écrite »

Vous savez que faire écrire la préface par Roger Couderc vous aurait rendus plus crédibles?
Nemer : « J’avais pas son 06 et il est même pas sur FB… en plus Salviac nous a filé un mauvais 06 »

Est-ce que vous avez dû bloquer les appels de Pierre Salviac pendant la rédaction du livre?
« Après aussi »

Pourquoi choisir des éditions spécialisées dans la BD et le Manga plutôt que des enseignes conformes aux valeurs l’Equipe, le Midol ou plus simplement, a-t-on un avenir dans le rugby quand on n’a pas été adoubé par Saint Jacques Verdier ?
Nemer : « Glénat est à Grenoble, c’est suffisamment au Nord pour être une terre de rugby, et l’éditeur est un ami »

– Plutôt Astre ou Fouroux? Charvet ou Andrieu? Betsen ou Dusautoir?
Tous les deux : « Fouroux, Andrieu, Betsen »

– Passer du Grand Béziers au petit Bézy c’est pas la preuve de la déliquescence du rugby français?
Frédéric : « Au moins, Bezy joue (un peu) en top 14 »

– La fusion Bayonne-Biarritz connaîtra-t-elle le même sort que celle entre Lannemezan et Tarbes?
Frédéric : « Afflelou est au CA de Lannemezan ? »

– Matthieu Bastareaud sait placer Lannemezan sur une carte du corps humain. Mais connaît-il seulement La Voulte, Aubenas ou Lavelanet?
Frédéric : « L’essentiel c’est qu’il connaisse Massy, Gennevilliers et Vincennes »

– Le rugby ariégeois a-t-il un avenir?
Frédéric « Y a un rugby en Ariège ? »
Nemer « On a dit quoi là-dessus ? »

Filer un exemplaire gratos aux medias puissants et rien à nous qui n’avons pas une thune, est-ce que c’est à l’image du rugby actuel?
Nemer : « Je vais encore médire sur la profession… »
NDLR : la vérité c’est que j’ai été corrompue par un exemplaire gratos dédicacé

 

rugby d'avant

 

Un petit point sur votre melon depuis que vous êtes des stars ?
Frédéric : « Il n’y a qu’Antoine qui a le melon depuis qu’il est passé sur France Bleu Gascogne »

Un club ?
Frédéric : « Le Stade Français »
Nemer : « N’importe lequel pourvu qu’il y ait du beau jeu… C’est con comme réponse »

Un technicien ?
Frédéric : « Louis Dodet »
Nemer : « Michael Cheika »

Une équipe ?
Frédéric « Stade Français 9 et Racing 87 »
Nemer : « All blacks 95 »

Un match (attention, il est interdit de citer Toulon-Bègles 1991) ?
Frédéric : «France-All Blacks 99 à Twickenham »
Nemer : « Angleterre-France 91 »

Une action ?
Frédéric : « l’essai de Sadourny en 94 »
Nemer : « Une passe de Sella »

Une victoire ?
Frédéric : « Stade Fraçais vs. Rosslyn Park en 1894, première victoire d’une équipe française contre une anglaise, tous sports confondus »
Nemer « Finale de la CDM 2011 »

Une défaite ?
Frédéric : « Stade Français vs. Rosslyn Park en 1892, premier match international d’une équipe française »
Nemer : « la demi-finale 2011 contre le Pays de Galles »

Un joueur avec qui vous auriez aimé jouer ?
Nemer : « Lomu pour mon côté feignasse, je lui file la gonfle et il se démerde »
Frédéric : « Géo André, le Lomu blanc »

Un joueur que tu n’aimerais pas croiser dans une ruelle sombre et étroite ?
Tous les deux : « Antoine Aymond »

La première fois dans votre télé ?
Frédéric : « NZ- France 1977 »
Nemer : « France- Irlande 77 »

Dans les tribunes d’un stade ?
Frédéric : « J’ai longtemps joué avant d’aller au stade… France- Angleterre 1991 »
Nemer : « Pareil. Murrayfield 1999 »

Sur le terrain ?
Frédéric : « universitaire à Brest en 88 et 3e division corpo jusqu’à la fin de ma carrière »
Nemer : « Au lycée, dans les années 80 »

Avec qui partiriez-vous à la chasse à main nue de l’ours des Pyrénées ?
« Pascal Papé »

Avec qui ouvririez-vous un bar à hôtesses à la Junquera ?
Nemer : « Un beau gosse… Felipe Contepomi »
 
pole dance

 

Se faire enfoncer en mêlée ou prendre un cab’deb d’école ?
Nemer : « Se faire enfoncer ? Hors de question ! »

Pascal Papé ou Thierry Dusautoir ?
Tous les deux « Pascal Papé !! »

Avec qui pour une troisième mi-temps ?
Frédéric : « Richard Escot ! »

– Une chanson paillarde que tu affectionnes en secret ?
Frédéric : « The Mayor of Bayswater’s daughter »
(on vous la recommande aussi ) 


 

D’après vous, c’est qui qui a cassé la gueule à Bastareaud ?

« On l’a pas lu, mais on croit tout ce qui est écrit dans le Midol ! »

Une dernière volonté avant que tombe le tranchoir ?
A TABLE !!