Rodrigo Capo Ortega passe sur le grill
par La Boucherie

  • 02 janvier 2012
  • 9

Un grand merci à Matthieu dit « Thieum des bois » pour avoir réalisé cette interview, ainsi que l’introduction. Ovale Masqué pour la bio de Capo.

 

Chers Amis Carnivores,

Aujourd’hui je vous emmène dans cette petite vallée face à la si belle Montagne noire, là ou la charcuterie a été élevée au rang d’art… quelques jambons de Boissezon ou de Lacaune, la saucisse, le melsat, les bougnettes,… tous ces noms poétiques et charmeurs sont inséparables de la petite ville de Castres.

Autant la triperie se trouverait à Montferrand, autant la charcuterie c’est à Castres.

Avec ces beaux poulets….

Pascal papé a fait ses classes à Castres où il apprit de Lionel Nallet et aussi probablement de notre ami Rodrigo… l’art subtil de la mandale latine, la planchette uruguayenne, le coup de tête de Rio de la Plata…

Rodrigo nous fait l’amitié de répondre au fameux questionnaire qui circule et intimide tout le Top 14…

Rodrigo Capo Ortega

Rodrigo Capo Ortega est né le 8 décembre 1980 à Montevideo. Doté d’un nom de dictateur sud-américain, il va néanmoins se diriger vers un sport plus pacifique (quoique), le rugby, et fait ses premiers pas au Carrasco Polo Club, prestigieux club  uruguayen, avec qui il devient champion national. Avec Juan Pablo Lemoine ou Juan Carlos Bado, il va faire partie des quelques Teros a percer dans le championnat de France. Après son arrivée à Millau (Fédérale 1) en 2001, il rejoint dans la foulée la première division et le Castres Olympique, qu’il n’a pas quitté depuis. Seconde ligne particulièrement guerrier (12 cartons jaunes, un rouge en 10 saisons dans l’élite) également capable de dépanner en troisième ligne, il devient un joueur indispensable du CO, avec qui il remporte le Challenge Européen en 2003. Il a également participé à 6 campagnes de H-Cup avec les castrais.  En sélection, il compte plus d’une trentaine de capes, pour 5 essais inscrits, et a participé à la Coupe du Monde 2003.

Son site officiel avec sa bio à lui, où l’on apprend notamment qu’il a débuté à l’arrière. On aurait pas deviné.

 

  • 1. Un club ?

Carrasco Polo Club (Uruguay)

 

 

  • 2. Un technicien ?

Washington Amarillo.

 

  • 3. Une équipe ?

Castres Olympique.

 

  • 4. Un match ?

Uruguay – Géorgie (Coupe du Monde 2003, victoire des Teros 24 à 12)

 

  • 5. Une action ?

Mon essai contre Albi au cours de la saison 2007/2008.

 

  • 6. Un geste ?

Une « explication » avec Trevor Brennan, lors d’un match contre Toulouse.

 

  • 7. Un poste ?

2ème Ligne, évidemment !

 

  • 8. Un stade ?

Marcel Michelin à Clermont-Ferrand. Une ambiance, un public, une atmosphère !

 

  • 9. Une victoire ?

CO – Montpellier cette année.

 

  • 10. Une défaite ?

Montpellier l’année dernière en barrages. Argh !

 

  • 11. Devise de club favorite ? Ou devise tout court ?

« No hagas lo que no te gusta que te hagan. »

 

  • 12. Le joueur avec qui vous auriez aime jouer sur le terrain ?

Pato Albacete.

 

  • 13. Celui que vous n’aimeriez pas croiser sur le terrain, et encore moins dans une ruelle sombre et étroite ?

DSK !

 

  • 14. Celui avec qui vous ouvrirez bien un bar à putes à Bogota ?

Xavier Fabre…

 

  • 15. Celui avec qui vous auriez aimé faire une 3ème mi-temps ?

Vincent Moscato.

 

  • 16. Celui avec qui partir à la chasse à mains nues dans la forêt Amazonienne ?

Yannick Forestier

 

  • 17. Votre boisson préférée avant le match? Après le match?

Avant le Match : le Maté…

Après : Fernet-branca/coca

 

  • 18. La première fois…

… à la télé ?  Uruguay – Chili (tournoi Sud-américain).

… au stade ? Béziers – Toulouse en quart de finale du Top 16.

… sur le terrain ? Avec le Carrasco Polo Club…

 

  • 19. Thé ou Café ?

Café !

 

  • 20. Levrette ou 69 ?

Les deux ! C’est mieux.

 

  • 21. Il reste 10 minutes à jouer… cagade dans ses 22 qui offre 5 points à l’adversaire ou expulsion pour plaquage cathédrale ?

Expulsion et sortir sous les applaudissements un peu comme contre UBB cette année !

 

  • 22. Se faire enfoncer en mêlée ou se prendre un cad’deb d’ecole?

Le cadrage-débordement.

 

  • 23. Damien Traille ou McGyver ?

MacGyver

 

  • 24. Pour la 3ème mi-temps: Byron Kelleher ou Paris Hilton ?

Paris Hilton

 

  • 25. Pour partager votre cellule ?

Seul

 

  • 26. C’est qui le plus fort, Jamie Cudmore, Bakkies Botha ou l’hippopotame ?

Moi

 

  • 27. Vous préférez vous faire plaquer par Chabal ou par votre petit(e) ami(e)?

Ma petite amie, elle fait moins mal physiquement.

 

  • 28. La chanson paillarde que vous aimez secrètement ?

« Lèche-moi, lèche moi,…. » C’est très poétique !

 

  • 29. David Marty ou Marty McFly?

Marty McFly

 

  • 30. Expliquez la règle du plaqueur/plaqué sans utiliser de ponctuation.

Demande plutôt aux arbitres de se mettre d’accord sur la définition.

 

  • 31. Ca vous étonne Ovale Masqué qui mange un yaourt ?

Non, c’est bon pour son transit…

 

  • 32. Bon alors, c’est qui qui a pété la gueule à Bastareaud en fait ?

Je ne sais pas. Mais il est costaud Bastareaud… ca doit être au moins l’hippopotame ?

 

  • 33. Pourquoi avoir perdu votre temps à répondre à ces conneries, franchement ?

Pour faire plaisir

 

  • 34. Un oubli ? Un mot à ajouter ?

Une expression : « la puta madre que te pario !! »

 

  • 35. A qui voudriez-vous que ce questionnaire soit posé ?

Rafaèl Carbalo